Suivre Jésus

Le Chemin qui mène à la vie


Suivre Jésus

Deux Mondes, deux attitudes

LA LEÇON DE LA PISCINE

 

Étant parent d’élèves, et ayant quelques disponibilités, j’avais accepté de faire deux jours de formation à l’accompagnement des enfants à la piscine, pendant les heures d’école. En fait, ces deux jours m’ont permis de découvrir un outil de compréhension de la vie chrétienne que j’appellerais presque une parabole. Et je voudrais le partager avec vous.

Nous avions un animateur très compétent qui avait mis l’accent sur l’aspect psychologique de la relation qu’un novice peut avoir avec l’eau. Cela m’a permis de comprendre beaucoup de choses ! Et en particulier, certaines réactions dues à la peur et à l’ignorance. Ecoutons-le :

Il faut comprendre que nous, les humains, nous sommes habitués à nous déplacer en position verticale, en posant les pieds au sol pour trouver un appui solide. Et pour savoir comment nous diriger, nous regardons droit devant nous, à l’horizontale. Mais lorsque nous arrivons dans l’eau, nous entrons dans un monde nouveau, où les habitudes et les recherches de sécurité ne peuvent plus être les mêmes.

Nous avons l’habitude (sur la terre ferme) de regarder horizontalement, face à nous, et à cause de cela nous prenons dès l’entrée dans l’eau, une mauvaise position en restant vertical. Et comme nous ne trouverons pas de point d’appui solide sous nos pieds, nous allons « pédaler » des pieds et des mains (comme « des petits chiens »), à la recherche d’un soutien qui n’est pas là ! Et nous nous épuiserons rapidement.

En réalité, dans l’eau, il est nécessaire de désapprendre tout ce que faisait notre sécurité sur la terre ! Il nous faut assimiler, et expérimenter, que l’eau soulève vers la surface (grâce à la poussée d’Archimède !). C’est elle qui nous porte, et il nous faut simplement être instruit à regarder vers le haut de notre tête, ce qui nous amènera à prendre une position horizontale qui nous permettra de flotter avec un minimum d’effort et d’apprendre facilement à nager et à évoluer dans l’eau. La base de cet apprentissage consiste surtout à rassurer. Il ne faut pas que l’apprenti nageur soit angoissé dans cet élément nouveau, mais qu’il apprenne à lui faire confiance pour le porter à la surface ».

LE HANDICAP DES BOUÉES

 

« Une grande erreur qui se pratique encore, et qui empêche pourtant d’apprendre correctement à nager, consiste à mettre une bouée ou des brassières gonflables…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.