Suivre Jésus

Le Chemin qui mène à la vie


Suivre Jésus

Ce qui nous fait nous tourner vers les idoles

Ne pas perdre le cap

Le soir dernier, j’ai lu un article d’un frère qui a poussé mon coeur vers Dieu. Je pense que c’est d’ailleurs le but premier de l’exhortation, c’est à dire l’édification, nous rapprocher de Dieu et de son coeur, nous exciter à l’amour pour lui et envers les frères. Après cette lecture, je me suis rendu compte a quel point insidieusement, mon coeur pouvait facilement avoir tendance à se détourner de Dieu. Et l’homme ne peut vivre sa vie d’ici bas sans un dieu (ou sans un but), et si l’on se détourne du Dieu véritable (ou du but véritable), on se tourne vers des idoles.

Et j’ai compris que deux choses principales peuvent nous faire nous tourner vers les idoles :

  • le vide, ou l’absence de vie spirituelle, de relation avec Dieu (en esprit et en action), conséquence directe de l’oisiveté spirituelle ;
  • la proximité avec ces idoles, et donc notre vulnérabilité à leur séduction ;
  • un amour illégitime pour des choses de la terre.

Travailler pour la venue du Royaume

Il y a tant de choses à faire pour travailler à la venue du règne de Dieu dans nos vies et dans le monde. Le Seigneur, je le crois, a tellement de choses à nous dire et à nous enseigner. Mais voulons-nous, sommes-nous disposer à l’écouter, en consacrant davantage nos vies de jours en jours ?

Je crois qu’il y a comme une loi mathématique, une loi de proportionnalité inverse entre le temps que nous passons à nous divertir, et celui qu’on passe à chercher, écouter Dieu nous parler. Je ne dis pas qu’un divertissement ou un loisir soit nécessairement et intrinsèquement mauvais. Je ne pense pas par exemple qu’il y ait un quelconque mal dans le fait de faire une partie de bowling avec des amis, de faire une partie de tennis, ou encore regarder un film au cinéma. Et pour reprendre des expressions de l’Ecclésiaste, je dirai que là est également « le partage de l’homme », et que « cela est un don de Dieu » (Ecc 5:18-19).

Mais je crois que la sanctification, à laquelle nous sommes tous appelés et sans laquelle personne ne peut voir le Seigneur (Heb 12:14), veut que notre temps soit avant tout dédié à ce qui concourt à la croissance du Royaume.

Nous avons coutume de dire que dans notre monde, le temps est précieux. S’il est vraiment précieux, où l’investissons-nous ?

« Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. » (Mt 6:21)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.