Suivre Jésus

Le Chemin qui mène à la vie


Suivre Jésus

Tu es heureux

 

« Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis ? Simon Pierre répondit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus, reprenant la parole, lui dit : Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux » (Mt 16:15-17)

Jésus nous apprend dans ce court passage que Pierre était heureux, qu’il avait trouvé grâce auprès de Dieu. Pourquoi ? Parce qu’il avait connu l’identité de Jésus, par une révélation, une conviction personnelle provenant du Père.

Un point important à retenir ici à mes yeux est que ce n’est pas seulement une connaissance en tant que telle qui importe, mais sa provenance.

« Or, aussi longtemps que l’héritier est enfant, je dis qu’il ne diffère en rien d’un esclave, (…) il est sous des tuteurs et des administrateurs (…) » (Ga 4:1-2)

Paul dit ici que l’enfant ne diffère en rien d’un esclave. Je comprends ces propos dans le sens où l’enfant, de par sa son ignorance, boit tout ce qu’on peut lui dire. Sa connaissance repose sur la transmission que lui font ses tuteurs, ses administrateurs. Cette position le rend facilement manipulable, comme l’est un esclave.

A notre niveau, on peut hériter de certaines connaissances, transmises par notre famille, ou encore par notre culture. Mais nous ne pouvons en être heureux que si le Père vient nous les confirmer dans nos coeurs.

 

D’autre part, nous avons parfois tendance à trop nous appuyer sur notre chair pour transmettre des connaissances « bibliques » (qui sont parfois même des erreurs – car étrangères à l’Esprit du Père !). Nous arrivons mêmes parfois au stade où l’on traite d’hérétiques ceux qui ne partage pas notre vision, notre point de vue sur tel ou tel sujet.

« Nous tous donc qui sommes parfaits, ayons cette même pensée; et si vous êtes en quelque point d’un autre avis, Dieu vous éclairera aussi là-dessus. Seulement, au point où nous sommes parvenus, marchons d’un même pas » (Philippierns 3:15-16)

Si notre connaissance provient bel et bien du Père, nul besoin de se reposer sur notre force de persuasion pour convaincre notre interlocuteur. Dieu est puissant pour éclairer ceux qui le cherchent avec un coeur droit. Elysée en avait pleinement conscience :

« Le serviteur de l’homme de Dieu se leva de bon matin et sortit ; et voici, une troupe entourait la ville, avec des chevaux et des chars. Et le serviteur dit à l’homme de Dieu : Ah ! mon seigneur, comment ferons-nous ? Il répondit : Ne crains point, car ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux.
Elisée pria, et dit : Eternel, ouvre ses yeux, pour qu’il voie. Et l’Eternel ouvrit les yeux du serviteur, qui vit la montagne pleine de chevaux et de chars de feu autour d’Elisée. » (2 Rois 16:15-17)

Al’image d’Elysée, si nous avons véritablement reçu une révélation de Dieu,qu’on puisse davantage être fervent dans la prière et l’intercession pour nos concitoyens, plutôt que l’être dans une démarche de prosélytisme excessif et charnel, comme certains pharisiens pouvaient faire.

« Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites, car vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte; et quand il l’est devenu, vous le rendez enfant de la géhenne deux fois plus que vous » (Mt 23:15)

 

Malheur à nous, si nous demeurons dans un esprit semblable. Paix sur nous, si notre foi et nos actions reposent sur une relation avec le Père.

 

Que Dieu illumine nos coeurs !

 

1 Commentaire

  1. BETTEWILLER

    ALLELUIA !!!

    EPHESIENS 4/1 Je vous prie donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à marcher d’une manière digne de la vocation à laquelle vous êtes appelés,
    2 avec toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns les autres dans la charité,
    3 vous efforçant de garder l’unité de l’Esprit par le lien de la paix.
    4 Il y a un seul corps, un seul Esprit, comme aussi vous êtes appelés à une seule espérance par votre vocation ;
    5 il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême,
    6 un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, parmi tous, et en vous tous.
    7 Mais la grâce est donnée à chacun de nous selon la mesure du don de Christ.

    1CORINTHIENS 6/17 Mais celui qui s’unit au Seigneur est avec lui un seul esprit.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.