Suivre Jésus

Le Chemin qui mène à la vie


Suivre Jésus

Sortir de Babylone, oui, mais pour aller où ?

Depuis quelques années, nous entendons sur différents médias chrétiens l’appel biblique à « sortir de Babylone ». Mais il y a différentes questions qu’il devient urgent de se poser avant d’obéir à cet ordre divin :

– Quelle est cette Babylone dont il faut sortir ?
– Dans quelle direction faut-il s’en aller ?
– Qui en connait vraiment le chemin ?

Sans réponse claire à ces trois questions, il sera impossible d’obéir correctement.


1° question : qu’est-ce que Babylone ?
Pour en avoir une description correcte, il est nécessaire de nous tourner ensemble vers ce que les Écritures Inspirées nous en disent.
La première mention qui en est faite dans la Bible, concerne la ville faite de briques et de bitume avec une tour « dont le sommet touche au ciel » que les hommes voulurent y édifier « pour se faire un nom et ne pas être dispersés sur la face de la terre. » (Gen. 11.) Il faut savoir aussi que le nom de « Babel » signifie « porte de dieu » ou « confusion ».

Nous pouvons tirer de ce chapitre 11 du livre de la Genèse, plusieurs principes qui animent la démarche de Babylone et qui permettront de reconnaître cette dynamique perverse qui est encore à l’œuvre actuellement :1) Le désir de « se faire un nom », c’est à dire se fabriquer soi-même son identité, au lieu de la recevoir de Dieu.
2) Le refus d’obéir à l’ordre de « remplir la terre » que Dieu a pourtant donné à Adam et répété à Noé (Gen. 1. 28. et 9. 1.).
3) S’imaginer pouvoir s’approcher de Dieu (« toucher le ciel ») malgré cette attitude de révolte contre Lui.
4) Construire ce projet avec des matériaux formatés dans un moule (« la brique »).
5) Créer entre tous une dynamique d’union efficace (« le bitume ») pour pouvoir mener à son terme ce projet ambitieux.On peut en conclure que la démarche babylonienne est une démarche de croyants qui s’imaginent qu’il est possible d’avoir un contact avec Dieu tout en décidant de ne pas faire sa volonté, et en formatant ceux qui veulent édifier avec eux cet édifice religieux de confusion.Il est évident que ceux qui ont le désir d’écouter Dieu pour faire ce qu’Il demande, ne sont pas à leur place dans un groupe de croyants qui a des projets opposés. C’est dans les cœurs de ceux qui soupirent après le souvenir du « premier Temple » (la première Église) que l’appel à sortir de Babylone trouve un écho favorable.

2° question : Dans quelle direction faut-il s’en aller ?
Sortir de Babylone pourquoi faire ? Pour faire quoi ?
Premièrement, pour se désolidariser de ses oeuvres mauvaises et ne pas en subir les conséquences, comme nous le dit l’Apocalypse :« Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait: Sortez du milieu d‘elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux. » (Apoc. 18. 4.)

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.