Suivre Jésus

Le Chemin qui mène à la vie


Suivre Jésus

Le Culte du Capital

Nul ne peut servir deux maîtres; car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon.
(Mt 6:24)

Credo

Je crois au Capital qui gouverne la matière et l’esprit ;
Je crois au Profit, son fils très légitime, et au Crédit, le Saint-Esprit,
qui procède de lui et est adoré conjointement ;
Je crois à l’Or et à l’Argent, qui, torturés dans l’Hôtel de la Monnaie, fondus au creuset et frappés au balancier, reparaissent
au monde Monnaie légale, et qui, trouvés trop pesants, après avoir circulé sur la terre entière, descendent dans les caves de la Banque pour ressusciter Papier-monnaie ;
Je crois à la Rente cinq pour cent, au quatre et au trois pour cent également et à la Cote authentique des valeurs ;
Je crois au Grand-Livre de la Dette publique, qui garantit le Capital des risques du commerce, de l’industrie et de l’usure ;
Je crois à la Propriété individuelle, fruit du travail des autres, et à sa durée jusqu’à la fin des siècles;
Je crois à l’Éternité du Salariat qui débarrasse le travailleur des soucis de la propriété ;
Je crois à la Prolongation de la journée de travail et à la Réduction des salaires et aussi à la Falsification des produits ;
Je crois au dogme sacré : ACHETER BON MARCHÉ ET VENDRE CHER ;
Et pareillement je crois aux principes éternels de notre très sainte église, l’Économie politique officielle.
Amen.

Paul Lafargue, « La religion du capital » (1887).

2 Commentaires

  1. Gael.K

    Je tape « Jésus et le captitallisme » et je tombe sur ton article. Bonne surprise 🙂
    Par qui serait récité ce crédo selon l’auteur?

    Répondre
    1. Jorel N (Auteur de l'article)

      Salut Gaël !

      Pour répondre à ta question, je ne saurais pas te dire (je ne veux pas parler au nom de Paul Lafargue).
      Ce qu’il faut savoir cependant, c’est qu’il était un socialiste militant, fondateur du parti ouvrier français. On peut donc penser qu’il associerait ce crédo aux détenteurs du Capital de son époque, leur permettant d’asservir le prolétariat.

      Sinon j’ai partagé ce crédo, car il met en exergue le fait que le capitalisme est devenu une sorte de religion mondiale. Que ce soit dans les pays riches ou dans les pays pauvres, la plupart des gens ne vivent qu’à travers le spectre « argent », l’enrichissement personnel, et cette mentalité est enseignée dès le plus jeune âge, à tous les niveaux.

      Dans une de ces chansons, Orelsan disait « Les rappeurs kain-ry donnent les mêmes conseils que mes parents : fais ce que tu veux de ta vie, mais surtout fais de l’argent »

      La religion du capital a ses évangélistes…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.